Truffaut & Godard

0 Review(s) 

Ces pères fondateurs de la Nouvelle Vague, figures tutélaires du cinéma français d’auteur, ressemblent-ils à leur image : l’un, créateur de formes cinématographiques, bénéficiant d’une aura extraordinaire auprès des milieux intellectuels, non commercial, et l’autre, aimé, populaire, sachant raconter des histoires et mettre en scène sans pourtant avoir révolutionné le cinéma ?
C’est à l’analyse de toute la cinématographie des deux célèbres réalisateurs que nous invite cet ouvrage. Jouant adroitement de la chronologie de leurs films respectifs, Arnaud Guigue met en évidence leur différence dès le départ. Qu’ont de commun ces films noirs détournés, Tirez sur le pianiste et À bout de souffle ; ou ces films de science-fiction Fahrenheit 451 et Alphaville ?

10,00 €

  Transactions Sécurisées

Toutes les transactions sont garanties avec des protocoles de sécurité pour protéger vos données.

  Retours gratuits & remboursement

Retours Gratuits pour tous les articles vendus et expédiés par Le MacGuffin, durant 15 jours.

CNRS

Fiche technique

Auteur
Guigue Arnaud
Dimensions
11 cm X 18 cm
Pages
328
Langue
Français

Références spécifiques

ean13
9782271147677

Commentaires

Pas de commentaire de client pour le moment

Votre commentaire

Truffaut & Godard

Ces pères fondateurs de la Nouvelle Vague, figures tutélaires du cinéma français d’auteur, ressemblent-ils à leur image : l’un, créateur de formes cinématographiques, bénéficiant d’une aura extraordinaire auprès des milieux intellectuels, non commercial, et l’autre, aimé, populaire, sachant raconter des histoires et mettre en scène sans pourtant avoir révolutionné le cinéma ?
C’est à l’analyse de toute la cinématographie des deux célèbres réalisateurs que nous invite cet ouvrage. Jouant adroitement de la chronologie de leurs films respectifs, Arnaud Guigue met en évidence leur différence dès le départ. Qu’ont de commun ces films noirs détournés, Tirez sur le pianiste et À bout de souffle ; ou ces films de science-fiction Fahrenheit 451 et Alphaville ?

Votre commentaire