Prendre au Serieux la Comedie

0 Review(s) 

La comédie au cinéma n’a pas vocation qu’à faire rire elle est aussi un subtil moyen d’exprimer des idées subversives. Car la censure baisse souvent la garde devant la comédie, qui peut se permettre d’attaquer tabous et interdits beaucoup plus efficacement. Cela nécessite un fin dosage: être suffisamment choquant pour provoquer rire et réflexion critique, mais ne pas l’être trop, pour ne pas susciter rejet ou censure. Le tout dicté par un impératif économique: les producteurs ont toujours voulu éviter que les films n’affichent trop ostensiblement un message, pour ne pas risquer de déplaire. La comédie est d’autant plus facilement acceptée qu’elle semble correspondre à l’idée que l’on se fait du cinéma: Divertissement. Il est ainsi paradoxalement plus facile d’y glisser des idées critiques.

24,00 €

  Transactions Sécurisées

Toutes les transactions sont garanties avec des protocoles de sécurité pour protéger vos données.

  Retours gratuits & remboursement

Retours Gratuits pour tous les articles vendus et expédiés par Le MacGuffin, durant 15 jours.

CNRS

Fiche technique

Auteur
Mouren Yannick
Dimensions
15 cm X 23
Pages
232
Langue
Français

Références spécifiques

ean13
9782271132154

Commentaires

Votre commentaire

Prendre au Serieux la Comedie

La comédie au cinéma n’a pas vocation qu’à faire rire elle est aussi un subtil moyen d’exprimer des idées subversives. Car la censure baisse souvent la garde devant la comédie, qui peut se permettre d’attaquer tabous et interdits beaucoup plus efficacement. Cela nécessite un fin dosage: être suffisamment choquant pour provoquer rire et réflexion critique, mais ne pas l’être trop, pour ne pas susciter rejet ou censure. Le tout dicté par un impératif économique: les producteurs ont toujours voulu éviter que les films n’affichent trop ostensiblement un message, pour ne pas risquer de déplaire. La comédie est d’autant plus facilement acceptée qu’elle semble correspondre à l’idée que l’on se fait du cinéma: Divertissement. Il est ainsi paradoxalement plus facile d’y glisser des idées critiques.

Votre commentaire